subscribe: Posts | Comments

Ce qu’il faut savoir sur la migraine

1 comment
Ce qu’il faut savoir sur la migraine

 

Vos maux de tête sont violents notamment lorsque vous êtes fatigué et stressé  et ne disparaissent pas avec  l’automédication ? Faites attention, il pourrait s’agir d’une migraine.

 

 

Définition de la migraine

La migraine est un mal de tête particulier (céphalée). Ce mal de tête insupportable peut durer quelques heures ou quelques jours. La fréquence de ces crises peut varier d’une personne à une autre et peut aller d’une crise par semaine à une par an. La migraine ne provoque pas uniquement des maux au niveau du crâne mais également des nausées, une sensibilité à la lumière et même des vomissements. La migraine est considérée comme une maladie bénigne mais la violence de ses douleurs peut être handicapante.Elle touche près de 12 % des adultes et les femmes sont trois fois plus touchées que les hommes. Les migraines apparaissent souvent à l’âge de la puberté et disparaissent généralement à la ménopause.

Les types de migraine

On peut distinguer quatre types de migraine :

  • La migraine menstruelle : Elle touche les femmes pendant les règles.
  • La migraine déclenchée par un abus de médicaments.
  • La migraine sans aura : le malade ressent des douleurs crâniennes.
  • La migraine avec aura : Elle est précédée par des nausées, des troubles de la vision, la sensibilité au bruit et à la lumière…

Le mécanisme de la migraine

Une crise de migraine commence par la libération excessive de la sérotonine par les plaquettes. Cette hormone agit sur les capteurs qui entourent les vaisseaux et déclenche une contraction vasculaire qui provoque l’aura (nausées, vomissements, troubles de la vue, etc.)  La réaction de l’organisme à cette stimulation provoque une dilatation réactionnelle qui cause la douleur. Cette dernière est accentuée notamment par la lumière et le bruit.

Mal de tête ou migraine ?

Le mal de tête n’est pas toujours synonyme de migraine. La migraine commence généralement par une douleur localisée au niveau d’un seul côté de la tête ou près de l’œil. Ces douleurs sont souvent aggravées par la lumière et le bruit.

Quels sont les symptômes de la migraine ?

La migraine se manifeste par plusieurs symptômes :

-La sensibilité à la lumière.

– Les nausées et les vomissements.

-La sensibilité au bruit.

-Une vision brouillée et des points noirs dans le champ visuel.

Parfois la migraine est précédée d’une aura qui correspond à des anomalies visuelles 15 à 30 minutes avant les crises de migraine. Ce phénomène se traduit par une impression de luminosité, d’amputation du champ visuel, de la perte temporaire de la vision et d’images déformées.

Qu’est ce qui cause la migraine ?

Les causes de la migraine ne sont toujours pas identifiées mais certains de ses déclencheurs  possibles sont connus suite à des habitudes qui conduisent à son apparition. Le facteur le plus important est le changement hormonal qui explique pourquoi les femmes sont plus atteintes que les hommes. Certains aliments sont aussi à l’origine de la migraine à savoir :

-La caféine

-Le vin rouge et la bière

-Le chocolat

L’aspartame

-Les fromages vieillis

-Les aliments marinés

-Les olives et les cornichons

-Les soupes en conserve

-Les raisins secs

D’autres facteurs peuvent être à l’origine de la migraine comme le manque de sommeil, la fatigue, le stress et la faim.

Comment soulager la migraine ?

Les crises de migraine sont soulagées par les antalgiques de niveau 1 comme l’aspirine ou le paracétamol. Si les douleurs persistent toujours le médecin peut vous prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens(AINS) ou des triptans.

Certaines plantes sont également recommandées contre la migraine :

Le saule blanc est une plante qui contient de l’acide salicylique, une molécule utilisée dans la fabrication de l’aspirine. Elle est utilisée pour soulager les crises de migraine.

La grande camomille est une plante qui ressemble à des marguerites. Ses feuilles contiennent du parthénolide qui agit sur les neurotransmetteurs. Elle est connue pour être efficace contre le traitement de la migraine.

Le ginkgo biloba est un arbre dont les feuilles possèdent des propriétés neuroprotectrices et vasodilatatrices qui agissent sur la circulation sanguine et le cerveau.

Un traitement complémentaire efficace : l’hypnose

L’hypnose est une technique qui a montré son efficacité sur plusieurs maladies dont la migraine. Elle est considérée comme un complément thérapeutique depuis le 19ème siècle. Désormais son efficacité est reconnue par les médecins notamment contre certains types de migraine. Cette technique peut être pratiquée par un médecin ou un psychologue. Le thérapeute demande à son patient  de se concentrer sur un point particulier comme une histoire, une image ou une sensation. Le malade se retrouve aux portes de l’inconscient ce qui lui donne la possibilité de retrouver ses souvenirs dans un environnement qu’il ressent comme détaché des sensations corporelles. Le patient ne dort pas pendant la thérapie et garde sa conscience. Cette thérapie lui permet simplement d’utiliser certaines ressources qu’il possède en lui pour gérer un problème particulier dont la douleur de la migraine. Avec le temps, certains patients arrivent même à s’auto hypnotiser  et à gérer leurs crises migraineuses.

Une meilleure prise en charge de la maladie

Pour une meilleure prise en charge de la maladie, les médecins préconisent à leurs patients un agenda des crises migraineuses où doivent être mentionnés les dates des crises, les facteurs à l’origine de la migraine, l’intensité de la douleur et le traitement utilisé. Le Pr. Gilles Géraud, neurologue au CHU de Toulouse-Rangueil affirme que « ce recueil quotidien des crises, de leur intensité et des facteurs déclenchant permet au patient de mieux gérer sa maladie ». Selon le Professeur, cet agenda permet au médecin de connaitre la sévérité de la migraine, l’efficacité du traitement et de guider son choix thérapeutique.

Des gestes simples pour éviter et atténuer la crise

Les personnes qui souffrent périodiquement des crises de migraine peuvent connaitre les facteurs déclencheurs et aggravants de ces douleurs. Ces personnes peuvent donc facilement éviter ces obstacles :

-Il est recommandé d’éviter les repas riches en matières grasses, le vin rouge et le chocolat qui font parties des principaux déclencheurs de la migraine.

-Il faut prendre des repas équilibrés à des heures régulières.

-Il est recommandé de ne pas veiller tard, de ne pas faire de longues siestes et d’éviter les grasses matinées.

-Il est conseillé d’éviter les efforts physiques intenses.

-Il est recommandé d’évacuer le stress à travers l’hypnose, la relaxation et une bonne hygiène de vie.

Si vous n’arrivez pas à contourner la migraine et que des douleurs apparaissent, essayez alors d’atténuer la crise:

-Se coucher dans un endroit obscur loin de la lumière

-Utiliser une boule de menthe afin de frictionner le front.

-Prendre un bon café pour resserrer les vaisseaux sanguins cérébraux.

-Avaler un morceau de sucre.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors n’oubliez pas de le partager avec vos amis.

 

  1. pour moi c tout ca mais ma migraine a moi se declanche la nuit quand je suis endormis vers 4h 5h du matin je me reveille avec des douleurs atroces je ne peux pas l’evité ca peut durer 1h com ca peut durer 2h aves des vomissements et je dois resté au lit sans bouger et ne rin avalé

Dites-nous ce que vous en pensez :)