subscribe: Posts | Comments

Ces mots ordinaires que vous ne devrez plus dire à votre enfant

0 comments
Ces mots ordinaires que vous ne devrez plus dire à votre enfant

En tant que parent vous voudrez toujours le meilleur pour votre enfant. Alors vous êtes très attentif à ce que vous dites et faites avec lui. Pourtant même les expressions qui vous semblent excellentes peuvent provoquer un malaise chez votre enfant. Voici celles que vous devrez bannir de votre vocabulaire :

1-Je suis trop gros/grosse

La dernière chose dont votre enfant aura besoin c’est d’entendre, à longueur de journée, vos obsessions de poids ! À force d’entendre vos plaintes,  il va commencer, à son jeune âge,à se soucier lui aussi de son image corporelle. Parlez-lui de l’alimentation saine et pourquoi vous préférez certains aliments que d’autres, vous pouvez lui dire par exemple : « On mange des légumes parce qu’ils sont bon pour la santé ».

2-Ne parle pas aux étrangers

Si vous lui dites tout le temps cela, votre enfant grandira craintif et méfiant ! Les étrangers ne sont pas tous dangereux : les policiers, les bibliothécaires, les magasiniers. Dans ce cas, essayez de le/la prévenir des comportements suspects des étrangers qui représentent une véritable menace et ce qu’ils devront faire pour échapper aux risques qui  en découlent.

3-Ne renverse pas ton lait

C’est une commande négative tout comme : « ne cours pas », « ne touche pas le four »…qui laisseront votre enfant avec une grande interrogation. Songez plutôt à leur dire : « soit prudent avec ton verre de lait », « resteà l’écart du four ».

4-Laisse-moi t’aider

Vous vous demandez pourquoi vous ne devez pas aider souvent votre enfant à faire ses devoirs par exemple ? C’est simple ! Il deviendra dépendant de vous, il ne pourra plus faire ses obligations tout seul et lorsqu’il sera grand, il ne sera plus capable de résoudre seul ses problèmes. Vous pouvez faire mieux en lui proposant d’autres suggestions : «  as-tu essayé d’utiliser cette application ? Elle est géniale et elle t’aidera beaucoup ».

5-Tu es un enfant très intelligent

Ces déclarations sont vides parce qu’elles ne sont pas basées sur la façon dont un enfant doit agir pour atteindre ses buts et elles ne sont surtout pas suffisantes pour l’aider à développer son estime et sa confiance en soi. Vous pouvez vous concentrer, dans vos propos, sur ce que votre gamin a fait pour se distinguer de ses camarades : « j’ai vraiment adoré les couleurs que tu as choisi pour ce dessin ».

6-Tu vas bien ?

Lorsque votre enfant vient de tomber dans l’escalier, il attendra de vous plus qu’un « ça va ? ». Essayez avec : « Olala c’était une grosse chute » ensuite offrez lui les premiers soins et assurez le qu’il s’en remettra rapidement.

7-« Pas de crème glacée avant que tu finisses ton assiette »

Ces menaces aux moments des repas sont inutiles et gâchent, pour toute la famille, ce petit plaisir autour d’une table. D’après les spécialistes, plus les parents s’inquiètent au sujet de la nourriture de leurs enfants, plus ces derniers seront sujets aux troubles alimentaires.  Essayez plutôt : «  ce plat est trop bon, tu devrait le goûter ».

8-Ne pleure pas

Au lieu d’essayer d’empêcher votre petit d’exprimer sa tristesse lors d’un évènement comme la mort de son chien, vous devez lui laisser ressortir sa peine tout en lui expliquant : «  C’est ça la vie mon chéri… je peux te faire un câlin ? ».

9-Si tu ne ranges pas ta chambre, tu seras puni

De nombreux experts parentaux nous avertissent que l’utilisation des menaces contre nos enfants ne les aident pas à se remettre sur la bonne voie ! Il vaut mieux leur dire : «  lorsque tu auras nettoyé ta chambre tu auras le droit de sortir avec tes amis ».

10-Arrête de lambiner

Lorsque vous êtes pressé de quitter la maison et que votre enfant musarde et prend une éternité pour se préparer, il sera préférable d’éviter : « arrête de traîner ! ». D’après les experts cette phrase met une pression inutile sur l’enfant.Dites lui plutôt : « celui qui finira le premier va gagner ».

Si vous connaissez d’autres conseils de parentalité, n’hésitez pas à les partager, sur cet espace, avec nos lecteurs. 

Dites-nous ce que vous en pensez :)