subscribe: Posts | Comments

Cultiver sa propre nourriture chez soi

0 comments
Cultiver sa propre nourriture chez soi

Faire le marché vous fatigue et vous trouvez que les légumes sont trop chers ? Pourquoi ne pas cultiver votre propre nourriture chez vous ? Vous ferez des économies et vous serez sûr de consommer des aliments sains, sans produits chimiques et pas cher ! Apprenez à cultiver les fruits et légumes chez vous et oubliez un peu le marché.

Manger sain et pas cher

autumn-915629_640

Cultiver ses légumes chez soi c’est être sûr d’avoir des aliments frais et sains, cultivés naturellement avec peu de moyens. L’opération vous prendra certes du temps mais ne vous empêchera pas d’effectuer vos tâches quotidiennes, le plus important est la régularité. Il suffit de vous organiser pour bien prendre soins de vos cultures, c’est la seule condition pour réussir.

Profitez de l’hiver pour créer votre potager

vegetable-garden-890625_640

La meilleure saison pour créer votre potager est l’hiver pour les recueillir en fin de printemps et en été. Vers la fin de l’été, vous pouvez semer ou planter un autre potager avec les des aliments d’automne ou d’hiver. Cultivez pour chaque saison les fruits et légumes qui conviennent.

Où cultiver vos aliments ?

Avant de créer son propre potager, il vous faut identifier l’espace où vous pouvez cultiver vos légumes. Repérez un petit espace dans votre cours ou jardin. Mais si vous ne disposez pas de ces espaces, optez pour des bacs que vous pouvez disposer dans un endroit ensoleillé. Si vous n’avez pas les moyens d’acheter des bacs, le recyclage est une bonne solution. Vous pouvez utiliser un vieux réfrigérateur, un pot de peinture,  une vieille télévision ou un seau. Rien ne se jette !

Comment semer vos graines ?

Une fois que vous aurez identifié un espace pour cultiver vos légumes, il faut fouiller la terre de votre bac ou de votre jardin à une profondeur de 30 cm. Ajoutez par la suite de la terre mélangé à du fumier à une auteur de 20 cm. Ensuite, couvrez la terre de feuilles de journaux ou de carton. Vous pouvez également ajouter des feuilles sèches à la place du carton ou des feuilles de journaux. La prochaine étape consistera à creuser des petits trous pour y mettre du compost. Vous pouvez faire vous-même ce dernier en récupérant tous les déchets verts que vous avez dans votre cuisine comme les peaux de légumes et les coquilles d’œufs en évitant tout ce qui est cuit. Vous pouvez ajouter les déchets de la cour comme les feuilles mortes. Mélangez tous ces ingrédients dans un récipient et couvrez-les pour les laisser pourrir pendant deux mois. Ainsi vous aurez réalisé votre propre compost.
Une fois votre compost ajouté, vous pouvez alors mettre les graines et arroser. Vous pouvez jeter à la volée vos graines au lieu de les insérer et les couvrir d’une terre fine.

Il est important que vos plantations soient suffisamment exposées au soleil. Si vous jugez qu’elles sont trop exposées au soleil, vous pouvez les recouvrir de feuilles. 

Quels fruits et légumes cultiver et comment ?

Vous pouvez cultiver plusieurs fruits et légumes chez vous. Nous vous proposons quelques conseils pour la plantation de ces derniers.

1-La tomate

tomatoes-709345_640

Riche en vitamines A et C, la tomate est un antioxydant qui combat le cancer. Sa culture est très facile car elle pousse sur presque tous les sols. La seule astuce pour cultiver la tomate est de planter des plantes saines au bon moment. Vous pouvez choisir entre les graines et les plantules mais beaucoup préfèrent ces dernières car les graines ne poussent qu’à une température minimale de 10 degrés.

Si vous optez pour des graines, vous devez les planter à 2 cm de profondeur dans votre bac. Il est impératif de maintenir les graines plantées humides. Après la germination, placez les graines dans endroit suffisamment exposé à la lumière. Si vous plantez vos tomates dans des pots de fleurs, il est important de les déplacer vers un pot plus grand avant qu’elles ne poussent trop.

Si vous préférez les plantules, choisissez celles qui n’ont pas de feuilles jaunâtres ou avec des de petites tâches. Pour ce qui est de l’arrosage, il faut arroser vos plantes tôt le matin avec beaucoup d’eau et  ce régulièrement, notamment lors des périodes sèches.

La meilleure saison pour planter les tomates reste le printemps.

2-La pomme de terre

bio-172200_640

L’avantage de planter les pommes de terre est qu’elle est très facile à cultiver car chaque plante produit beaucoup de tubercules. Elles se cultivent dans des endroits tempérés sur un sol fertile contenant beaucoup de matière organique à une profondeur de 60 cm. La pomme de terre nécessite un arrosage abondant. Six semaines avant de planter vos pommes de terre, laissez les dans un plateau dans un endroit frais et accessible à la lumière naturelle. Des pousses apparaitront par la suite sur chaque pomme de terre. Ces dernières constituent les futures plantes. Si vous souhaitez obtenir des pommes de terre de petite taille, gardez 5 pousses par pomme de terre et arrachez les autres, dans le cas contraire, laissez uniquement 3 pousses. Faites des trous de 40 cm séparés dans votre bac ou sol et plantez les pommes de terre avec les pousses orientés vers le haut. Coupez les plantes au dessus de la racine deux semaines avant la récole et remuez la terre pour avoir  vos pommes de terre deux semaines après.

3-Les poivrons

paprika-716914_640

Si vous voulez faire un potager chez vous, cultiver le poivron est une bonne idée. La variété de poivrons qui existe vous permet de choisir celle qui est la plus présente dans votre région. Il faut savoir que le poivron est sensible au froid, d’où l’importance d’attendre le printemps pour le planter, une fois que le risque de gelées disparait. Les graines du poivron sont semées à 3mm de profondeur dans un bac d’une certaine hauteur rempli de terre engraissée. Il faut séparer les graines pour éviter les plants faibles. Les plantules commencent à germer 8 à 20 jours après la semence.  Creuser ensuite la terre pour l’aérer et ajoutez-y des engrains avant de transplanter les plantules dans une zone ensoleillée. Deux mois après, les plantes atteindront les 15 cm de hauteur, c’est à ce moment là qu’il faut les planter en ligne, séparées d’environ 50 cm. Les poivrons ne doivent pas être excessivement arrosées car sensibles aux inondations.

4-L’oignon

onions-248027_640

La culture de l’oignon a besoin d’un sol très fertile. Ce dernier ne doit être ni argileux, ni sableux mais sablonneux. Les oignons ont besoin de peu d’eau lors de l’ensemencement. Mais lorsque les bulbes se forment, il faut les arroser avec beaucoup d’eau puis ils en auront moins besoin par la suite. Il est conseillé de planter des bulbes car ils poussent mieux que les graines et sont donc plus résistants. Le printemps reste la meilleure saison pour les planter. Les bulbes doivent être plantés dans des trous de 15 cm. Vous devez ensuite bien les recouvrir de terre. La culture doit être suffisamment exposée au soleil. Les coins de l’oignon doivent être torsadés pour devenir jaunes. Il est important de rompre leurs tiges pour rester en contact avec la terre. C’est à ce moment là que les oignons commencent à mûrir.

5-Les épinards

spinach-728237_640

Vous pouvez cultiver les épinards tout au long de l’année, mais il y a des périodes meilleures que d’autres pour le faire. La terre utilisée pour planter les épinards doit être humide et fertile riche en matière organique. Si vous plantez vos épinards dans un potager, il suffit d’ajouter du compost à la terre. Il faut savoir que les épinards ne poussent pas bien si le pH du sol dépasse 6,7. La meilleur période pour planter les épinards est le début du printemps. Vous pouvez aussi le faire à la fin de l’été car les épinards ont besoin de peu de chaleur pour pousser. Pour planter vos épinards creusez un trou de 2 cm de profondeur. Plantez-les en rangées de 12 par mètre et séparez-les de 30 cm. Les épinards n’ont pas besoin de beaucoup de soleil pour pousser. Toutefois, il faut éviter de les exposer à une grande chaleur. Faites attention à ce que les flaques d’eau ne se forment pas sur le sol car les racines pourraient pourrir. Si vous voulez avoir de bons épinards, arrosez-les régulièrement. Il n’est pas nécessaire d’arracher toute la plante lors de la récolte des épinards, Il suffit de prendre les feuilles extérieures.

6-Les fraises

strawberries-862615_640

Vous aimez les fraises ? Plus besoin de vous déplacer pour les avoir car leur culture est très facile. Toutefois, elles ont besoin d’un espace assez grand. Vous pouvez cultiver les fraises dans un pot ou sur le sol si vous avez assez d’espace. La plante de la fraise s’enracine facilement. La plante résiste aussi bien au froid qu’à la chaleur. La meilleure saison pour cultiver les fraises est la fin de l’hiver et le printemps. Pour semer la fraise, il est conseillé d’utiliser les plantules. Vous pouvez également semer les graines de fraises mais cela revient plus cher et compliqué. Pour planter les fraises, il est indispensable d’avoir un bon système de drainage pour que l’eau ne stagne pas car la plante est sensible à l’inondation. Arrosez-les de façon constante sans les inonder. Il faut que la terre soit humide et non inondée. Optez pour l’arrosage au goutte-à-goutte qui est la méthode la plus appropriées pour les fraises.

Si vous voulez avoir de belles fraises, exposez-les au soleil et plantez les dans une terre engraissée.

Couper le cycle des insectes

Une fois que vous ayez créé votre potager, ce dernier est exposé à un réel problème que sont les insectes qui convoitent vos aliments. Vous pouvez les repousser sans avoir recours aux pesticides. Pour ce faire vous pouvez recourir à plusieurs méthodes :

A-La crop rotation : cette méthode consiste à changer les implantations chaque année. Vous pouvez par exemple, planter des fruits durant la première année et les remplacer par des légumes l’année d’après et des légumineuses lors de la troisième année, ainsi de suite.

La compagnon planting : il s’agit de planter plusieurs plantes dans un seul bac pour s’entraider contre les bestioles. Vous pouvez par exemple planter des tomates avec du basilic car ce dernier repousse les insectes  friands de tomates.

Les décoctions avec les feuilles de neem : ces derniers repoussent les pucerons.

Dans tous les cas, il faut savoir qu’il est déconseillé d’ajouter du fumier quand vous replantez.

Si vos avez l’habitude de cultiver votre nourriture chez vous, donnez nous des conseils pratiques pour réussir la culture des fruits et légumes chez soi.

Dites-nous ce que vous en pensez :)